Offre de soins

La réorganisation des urgences en Bourgogne cristallise les inquiétudes


Mis à jour le
- Mis à jour le
Les services et établissements menacés

Information mise à jour : Une première version de l'article annonçait le maintien des services d'urgences pédiatriques des CHU de Besançon (Doubs) et Dijon (Côte-d'Or) et la fermeture de ceux de Sens et Auxerre (Yonne). L'ARS Bourgogne-Franche-Comté précise ce 1er mars à Hospimedia que l'activité de tous ces services est maintenue. Elle signale que les urgences pédiatriques ne nécessitent plus d'autorisation spécifique, et ne se retrouvent donc pas toutes dans le projet…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service