Loi HPST

Les directeurs prêts à adapter les textes pour préserver la cogestion

À l'aune de la mise en œuvre de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), nombre de directeurs d'hôpital expriment un brin de mélancolie et de vives inquiétudes quant au devenir de leur profession. Certes, les turbulences sociales et budgétaires de l'hôpital public tendraient à confirmer le caractère indispensable de disposer de directeurs au pouvoir résolument "fort", comme le souligne Jean-Jacques Romatet, directeur général du CHU de Toulouse, à l'occasion d'une journée de débats…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1200 structures abonnées
  • Un outil efficace et personnalisable

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service