Articles


L'information du futur opéré

La jurisprudence mène la danse

Le code de la Santé publique (CSP) est clair : "Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment". Pourtant informer le futur opéré en 2012 n'est pas une chose simple. Pour preuve, l'Académie nationale de chirurgie (ANC) a choisi cette thématique pour une table ronde organisée ce 2 mai. Et de souligner en amont dans sa présentation que les "chirurgiens ont aujourd'hui des…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service