Articles


Recherche

Une étude de l'Inserm confirme le lien entre déficit auditif et risque de démence et de dépendance

La prise en charge des audioprothèses est à un bas niveau en France par rapport à d'autres pays européens.

En se basant sur une cohorte suivie pendant plus de 25 ans, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale pointe le sur-risque de dépendance et de démence en cas de perte d'audition. Le recours à un appareil auditif, très peu pris en charge, permet de faire disparaître ce sur-risque et de réaliser des milliards d'euros d'économies.Pour l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l'association entre déficit auditif et risque accru de démence et de dépendan…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service