Articles


Société

Agnès Buzyn diligente l'Igas après le décès d'une jeune femme moquée par le Samu strasbourgeois

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, se dit, sur le réseau social Twitter, "indignée par les circonstances du décès de Naomi Musenga en décembre". Cette jeune strasbourgeoise est décédée, le 29 décembre dernier en fin d'après-midi d'une défaillance multi-viscérale. Le matin même, elle a reçu des moqueries de la part du service de régulation du service d'aide médicale urgente (Samu) des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS, Bas-Rhin). Lors d'un bref appel,…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service