Politique de santé

Un an après les promesses électorales, les associations du handicap jugent l'action présidentielle

Le 14 mai dernier, Emmanuel Macron accédait à la présidence de la République. Parmi les éléments de son programme, "faire du handicap une priorité de [s]on quinquennat" et "promouvoir ainsi une société plus inclusive, fraternelle et solidaire". Un an plus tard, les associations dressent un bilan mitigé.

Renforcement de la prévention et des soins primaires, simplification des démarches administratives, amélioration de la protection juridique des majeurs, revalorisation des prestations,…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service