Gestion des risques

Des recommandations se préparent sur l'utilisation de l'Androcur grâce à une nouvelle étude

Les risques associés à l'acétate de cyprotérone, commercialisé par le laboratoire Bayer sous le nom d'Androcur, se précise à la lumière des premiers résultats d'une nouvelle étude. Cette dernière a été réalisée conjointement par la Caisse nationale d'assurance maladie, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) — qui diffuse les premiers résultats — et une équipe de neurochirurgie de l'hôpital Lariboisière à Paris. Ce médicament, dont la…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service