Articles


Formation

Les doyens de facultés veulent un "enseignement rigoureux" des médecines alternatives

La décision du doyen de la faculté de médecine de Lille (Nord) de suspendre le diplôme d'université d'homéopathie amène l'ensemble du monde universitaire à s'interroger sur ces enseignements. Les Conférences des présidents d'université, des doyens de facultés de médecine et des doyens de facultés de pharmacie entendent, pour leur part, "affirmer leur engagement pour analyser avec rigueur et ouverture d'esprit les actions de formation et de recherche consacrées aux médecines alternatives et…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service