Articles


Psychiatrie

Le CGLPL attend toujours une loi pour "faire face à la gravité de la situation" en psychiatrie

Adeline Hazan présente le rapport annuel du contrôleur général des lieux de privation de liberté.

Personnels insuffisants, locaux indignes, urgences engorgées, soins sans consentement et contentions en hausse... Il est urgent de revoir la chaîne complète de prise en charge en psychiatrie, alerte le contrôleur des lieux de privation de liberté.À l'occasion de la présentation de son rapport* annuel ce 26 mars, le contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, donne de nouveau l'alerte sur la situation actuelle de la psychiatrie, exemples à l'appui issus notamment…

Adeline Hazan présente le rapport annuel sur 2018 du contrôleur général des lieux de privation de liberté.
Adeline Hazan présente le rapport annuel sur 2018 du contrôleur général des lieux de privation de liberté.

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service