Brèves


Droit

La réglementation pourrait évoluer pour autoriser les analyses génétiques sur personnes décédées

Une proposition de loi relative à l'autorisation d'analyses génétiques sur personnes décédées a été déposée par le sénateur Alain Milon (Les Républicains, Vaucluse) en février dernier et pourrait être examinée en séance publique le 6 juin prochain. Il ne s'agit nullement de porter atteinte à la dignité de la personne humaine ni d'attenter au respect de la vie privée, prévient son auteur dans l'exposé des motifs, mais au contraire de "permettre à une personne décédée avant de connaître…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service