Aide à domicile

La Fesp exhorte Agnès Buzyn et Bruno Le Maire à relever le taux directeur des services à domicile

À l'instar de la Fedesap (lire notre article), la Fédération du service aux particuliers (Fesp) fustige le taux de revalorisation des tarifs des prestations des services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad). "Insuffisant", le taux de 1,42%, estime-t-elle par communiqué, risque d'entraîner un effet "dévastateur pour l'activité".

Pour éviter une "mise en péril de la pérennité de l'activité", la Fesp s'est donc fendue d'un courrier au ministre de l'Économie et des…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service