Loi de Santé

Les CME pourraient toutes démissionner si le projet de loi n'était amendé, menacent les conférences

Les conférences des présidents de CME de CHU, CH, et CHS menacent le ministère de la Santé d'une démission collective de l'ensemble des commissions médicales d'établissement si le projet de loi de Santé n'était amendé, pour mieux prendre en compte le rôles de la communauté médicale dans la gouvernance hospitalière.Si la FHF semble se satisfaire des propositions de gouvernance hospitalière inscrites dans la version du projet de loi de Santé transmis au Conseil d'État (lire ci-contre), les confér…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service