Lara Hermann, présidente de l'Association française du syndrome d'Angelman

"La moitié de nos enfants ne bénéficient pas d'une communication alternative pourtant essentielle"

Lara Hermann

Le 15 février est la journée mondiale du syndrome d'Angelman. Cette maladie génétique se caractérise par une déficience mentale et un retard du développement moteur. Lara Hermann, présidente de l'association de parents, souhaite que les prises en charge des établissements médico-sociaux soient mieux adaptées à ces enfants qui ne parlent pas.

Hospimedia : "Le syndrome d'Angelman est une maladie génétique rare donc mal connue, y compris des professionnels. Combien de personnes sont p…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service