Dialogue social

Syndicats et collectifs hospitaliers se livrent une guerre de la représentativité

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne s'aiment guère. Les noms d'oiseau volent d'ailleurs parfois entre eux. Collectifs interurgences, interblocs, interhôpitaux d'un côté, syndicats santé sociaux de l'autre. À l'heure où le Ségur de la santé ouvre ses débats, chacun se revendique comme "le" porte-voix des hospitaliers.
Tout est (re)parti le 19mai d'un courrier commun adressé au ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, par les cinq syndicats représentatifs de la fonction…

Entre les syndicats et les collectifs hospitaliers, la défiance est réciproque. Si Sud participe sans souci à leurs actions, la CGT est parfois plus hésitante. Avec FO, la CFDT et l'Unsa, la frontière est fermée. (S. Caillet/BSIP)
Entre les syndicats et les collectifs hospitaliers, la défiance est réciproque. Si Sud participe sans souci à leurs actions, la CGT est parfois plus hésitante. Avec FO, la CFDT et l'Unsa, la frontière est fermée. (S. Caillet/BSIP)

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service