Plus que jamais en cette période de crise et de désinformation, la mission des journalistes d'HOSPIMEDIA est d'analyser et de vérifier les informations des secteurs sanitaire et médico-social. Notre rédaction vous garantit ainsi des contenus fiables et exclusifs.
En savoir plus sur notre traitement de l'information.

Analyses


Immobilier

Les blocs opératoires doivent gagner en lumière naturelle et vue sur l'extérieur

Rares sont les blocs opératoires à proposer un échappatoire visuel ou ne serait-ce qu'un peu de lumière naturelle. Or seuls 12,5% des infirmiers se satisfont de leurs locaux quand il n'y a pas de fenêtre contre 73% quand il y en a. Un élément d'attractivité loin d'être anecdotique sur des métiers en tension.

De vrais bunkers, certains parlent de sous-marins. Reclus entre quatre murs, les blocs opératoires vivent totalement coupés de l'extérieur pour se concentrer sur le seul acte chirurgical. Un peu de lumière naturelle et de fenêtre(s) avec vue ne seraient pourtant pas de trop pour améliorer la qualité de vie au travail et peut-être aussi des soins.
Plutôt que de rester bunkérisés, les blocs opératoires gagneraient à offrir aux professionnels de santé qui y travaillent, ainsi qu'aux patients qui…

Rares sont les blocs opératoires à proposer un échappatoire visuel ou ne serait-ce qu'un peu de lumière naturelle. Or seuls 12,5% des infirmiers se satisfont de leurs locaux quand il n'y a pas de fenêtre contre 73% quand il y en a. Un élément d'attractivité loin d'être anecdotique sur des métiers en tension. (Amélie Benoist/BSIP)
Rares sont les blocs opératoires à proposer un échappatoire visuel ou ne serait-ce qu'un peu de lumière naturelle. Or seuls 12,5% des infirmiers se satisfont de leurs locaux quand il n'y a pas de fenêtre contre 73% quand il y en a. Un élément d'attractivité loin d'être anecdotique sur des métiers en tension. (Amélie Benoist/BSIP)

Prolongez votre lecture et profitez d'HOSPIMEDIA
gratuitement pendant 7 jours

Je suis abonné - connexion

Renseignez votre e-mail pour lire l'article et accéder à nos contenus :


À la une

À la une

Qualité — La filière auditive doit davantage se structurer autour des personnes âgées

Lire l'article

Gestion des risques — La mort des patients induit des conséquences personnelles pour les médecins du cœur

Lire l'article

Jérémie Boroy, président du CNCPH — "Nous lançons l'observatoire de l'accessibilité des campagnes et processus électoraux"

Lire l'article

HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement