Articles


Psychiatrie

Le lieu des audiences des patients soignés sans consentement doit être l'hôpital, pour Jean-Marie Delarue

À l'occasion d'un colloque, les acteurs de la défense des droits des patients recevant des soins sous contrainte, au premier rang desquels le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, ont témoigné d'insuffisances dans l'effectivité de ces droits, liées à la difficile conciliation des impératifs que recouvre le triptyque liberté, sécurité et soins.

En préambule des débats organisés le 23 novembre entre psychiatres, magistrats, et soignants sur l'application de la

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service