Politique de santé

La séparation entre gouvernance et expertise fait débat au sein de la commission open data en santé

Ouvrir les données de santé dans un cadre régulé : le principe est consensuel au sein de la commission open data en santé, réunie ce 27 mai*. Ce qui ne l'est pas, c'est le mode de gouvernance. Maintien ou non de l'Institut des données de santé, création d'un Haut Conseil des données de santé... la question reste à trancher par la ministre de la Santé.La quarantaine de membres de lacommission open data en santé, co-pilotée par Philippe Burnel, délégué à la stratégie des systèmes d'information de…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service