Articles


Immobilier

La clinique Rhena de Strasbourg crée une association pour sécuriser la liberté d'honoraires

Le regroupement à Strasbourg sur un site unique des trois cliniques privées à but non lucratif et confessionnelles que sont Adassa (juive), Diaconat (protestante) et Sainte-Odile (catholique), sous le nom de clinique Rhena de Strasbourg, hérisse la FHF qui alerte la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Marisol Touraine, dans un courrier du 26 novembre. Le montage juridique de ce projet a en effet été conçu pour et avec la médecine…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service