Ressources humaines

Une enquête révèle que 63% des infirmiers sont opposés aux dextros réalisés par les aides-soignants

63% de sondés sont opposés aux dextros réalisés par les aides-soignants.

Deux infirmiers sur trois sont opposés à la réalisation des dextros par les aides-soignants sans présence d'infirmier dans le service ou l'établissement. Ce chiffre est le résultat d'une enquête menée par le Syndicat national des professionnels infirmiers durant le mois de février. Plus de 30 000 professionnels y ont pris part.Deux infirmiers sur trois sont hostiles au dextro, également appelé glycémie capillaire, fait par un aide-soignant. C'est le résultat de l'enquête en ligne menée du9 au…

Plus de 24 000 infirmiers ont participé à l'enquête du syndicat.
Plus de 24 000 infirmiers ont participé à l'enquête du syndicat.

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service