Gestion des risques

Un audit sur les compléments nutritionnels oraux révèle que la majorité des âgés ignorent leur poids

Entre les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) sur les compléments nutritionnels oraux (CNO) et leur application auprès de patients de 88 ans d'âge moyen, il existe un véritable décalage. C'est ce que révèle la Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG) par son enquête 2015 des pratiques et usages en gériatrie et en gérontologie (Pugg) menée auprès de différentes structures. Intervenant au congrès national des médecins coordonnateurs…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service