Articles


Droit

Le tribunal administratif de Marseille suspend une décision d'arrêt des traitements d'une enfant

Le 24 septembre dernier, une fillette d'un an est amenée par ses parents à l'hôpital Lenval de Nice (Alpes-Maritimes), puis transférée le lendemain en urgence à l'hôpital de La Timone, à Marseille (Bouches-du-Rhône), où elle est placée en coma artificiel. Elle est atteinte d'un entérovirus entraînant une rhombencéphalite, une inflammation du cerveau postérieur. Le 4 novembre, l'équipe médicale de La Timone décide collectivement et à l'unanimité de l'arrêt des soins,…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service