Gestion des risques

L'AP-HP déplore ne comptabiliser que la moitié des frictions hydroalcooliques nécessaires

Le 9 mai dernier en commission médicale d'établissement (CME), l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a dressé son bilan 2016 des événements associés aux soins. À ce titre, "pour deux frictions hydroalcooliques nécessaires, une seule est réalisée", constate le CHU francilien dans sa présentation (à télécharger ci-dessous). Il s'agit pourtant de "la mesure essentielle de prévention des infections nosocomiales", rappelle l'établissement, permettant à la fois de…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service