Articles


Société

Les psychiatres hospitaliers redoutent le retour d'amalgames entre maladie mentale et dangerosité

Atterrés par certains propos du ministre de l'Intérieur, qui souhaite enrôler les psychiatres dans le repérage d'individus radicalisés et/ou potentiels terroristes, plusieurs représentants de la psychiatrie hospitalière contactés par Hospimedia mettent en garde contre le retour d'amalgames entre pathologie mentale et dangerosité criminologique. C'est un débat hautement sensible qui vient d'être relancé, avec les différentes déclarations du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb depuis…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service