Ressources humaines

Les assistants de régulation médicale aspirent à "devenir un métier de la santé à part entière"

Faute d'avoir été reçus au ministère des Solidarités et de la Santé pour évoquer l'état de précarité de leurs effectifs, les assistants de régulation médicale, par la voix de leur union nationale (Unarm), ont annoncé le 8 novembre la mise en ligne d'une pétition. Celle-ci était d'ores et déjà paraphée par un peu moins de 850 signatures ce 13 novembre. Source de leur inquiétude : l'augmentation année après année des appels reçus par les Samu-Centre 15 mais…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service