Ressources humaines

Près de la moitié des psychiatres seraient vulnérables ou sujets à un épuisement professionnel

Selon une enquête présentée au congrès de l'Encéphale, près de la moitié des psychiatres souffriraient d'un burn out ou seraient vulnérables à un épuisement professionnel. Parmi les facteurs aggravants apparaît le fait d'être une femme, d'être jeune et de travailler à l'hôpital, selon les réponses de plusieurs centaines de praticiens.Devant un amphithéâtre comble au congrès de l'Encéphale à Paris ce 24janvier, ont été présentés les résultats et des premières analyses sur une enquête menée sur…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service