Articles


Judiciaire

Les proches de Vincent Lambert s'opposent entre acharnement et abandon thérapeutique

Au bout d'une quatrième procédure collégiale, le médecin chef de service des soins palliatifs du CHU de Reims a conclu à l'arrêt des traitements de Vincent Lambert. Une décision attaquée par une partie de sa famille qui demande son transfert en SSR. La défense demande l'application de la loi et la fin d'une "interminable obstination déraisonnable".Vincent Lambert est-il un patient en état végétatif cérébral(EVC) irréversible et victime d'une obstination déraisonnable ou un patient en état…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service