Politique de santé

Le troisième plan Maladies rares ambitionne de réduire l'errance diagnostique à un an

Le troisième plan national Maladies rares 2018-2022 porte une ambition dans son titre "Partager l'innovation, un diagnostic et un traitement pour chacun".

Attendu des personnes malades, le troisième plan national Maladies rares a été lancé ce 4 juillet pour la période 2018-2022 pour donner un nouveau souffle à la lutte. Il porte notamment l'ambition de réduire l'errance et l'impasse diagnostiques. Plus de 770 millions d'euros de moyens lui sont pour cela alloués sur cinq ans.Il n'était pas prêt pour la dernière journée internationale des maladies rares, le 28février dernier, mais bel et bien annoncé en cours de finalisation. Il aura fallu…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service