Gestion des risques

L'ASN lance un deuxième plan pour justifier et sécuriser davantage les actes d'imagerie médicale

Après le bilan "mitigé" de son premier plan, et pour suivre l'évolution réglementaire, l'Agence de sûreté nucléaire (ASN) a mis en ligne son deuxième plan d'action. Il vise à la justification des actes, et à l'optimisation des doses ionisantes en imagerie médicale. Il repose sur la responsabilisation et la formation des professionnels impliqués.

En France, l’exposition à des fins médicales représente la première source d'expositions artificielles de la population aux rayonnements ionisants. En…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service