Gestion des risques

Une étude rétrospective sème le doute sur le dialysat au citrate

Le recours au dialysat au citrate lors des séances d'hémodialyse est susceptible d'être un facteur de risque de surmortalité. Une étude rétrospective, pas encore publiée, évoque ainsi une surmortalité estimée à 40%. Pour les autorités sanitaires et les associations, il s'agit d'un "signal" qui mérite d'être approfondi et encadré.Pas encore publiée, une étude inquiète sur l'utilisation du dialysat au citrate lors des séances d'hémodialyse. Une surmortalité liée à l'utilisation de ce type de…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service