Dialogue social

La prime exceptionnelle reste réservée au privé et laisse de côté les fonctionnaires

Présenté en réponse au mouvement des "gilets jaunes", le projet de loi sur les mesures d'urgence a été adopté en deux jours par le Parlement. Il est globalement d'application public-privé sauf sur la prime exceptionnelle de 1 000 € défiscalisable. L'État se refuse à la verser à ses agents, qui voient également leur gel indiciaire perdurer.Pas de dégel du point d'indice ni de versement d'une prime exceptionnelle pour les fonctionnaires, notamment les hospitaliers. Le secrétaire d'État auprès du…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service