Gestion des risques

Le décès aux urgences de Lariboisière incite à rajuster la zone d'attente du circuit court

Les urgences de Lariboisière sont les premières en nombre de l'AP-HP avec 85 000 passages par an.

Un mois après le décès d'une patiente dans la salle d'attente du circuit court des urgences de Lariboisière, l'AP-HP a publié les résultats de l'enquête interne. Ils pointent un certain nombre de "non-conformités" et un sous-effectif médical.Dévoilé ce 14janvier par l'Assistance publique-hôpitaux de Paris(AP-HP), le rapport de l'enquête interne sur le décès d'une patiente dans la nuit du 17au 18décembre dans la salle d'attente du circuit court des urgences de l'hôpital Lariboisière à Paris(10e

Les urgences de Lariboisière sont les premières en nombre de l'AP-HP avec 85 000 passages par an.
Les urgences de Lariboisière sont les premières en nombre de l'AP-HP avec 85 000 passages par an.

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service