Ressources humaines

85% des équipes d'urgentistes seraient en sous-effectif chronique

Alors que la grève s'éternise aux urgences de l'AP-HP, Samu-Urgences de France et le SNPHAR-E publient un sondage mené sur plus d'un millier d'urgentistes. Le sous-effectif est quasi général avec un écart à la cible dépassant 30% dans la moitié des cas.Le sous-dimensionnement des effectifs médicaux dans les services d'urgences frise désormais le "cataclysme sanitaire" et "préfigure une multitude de drames à venir" si rien n'est fait du côté des pouvoirs publics pour l'enrayer. C'est en tout cas…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service