Articles


Judiciaire

La lanceuse d'alerte Céline Boussié ne bénéficie pas d'une annulation de son licenciement

Si son statut de lanceur d'alerte a de nouveau été reconnu, Céline Boussié, ancienne AMP au sein de l'IME Moussaron de Condom, n'a pas obtenu l'annulation de son licenciement. Elle bénéficie toutefois de dommages et intérêts.Le conseil des prud'hommes d'Auch(Gers) s'est prononcé le 18avril sur la demande d'annulation du licenciement de Céline Boussié, ancienne aide médico-psychologique(AMP) de l'institut médico-éducatif(IME) Maison d'enfants Moussaron de Condom. S'ils ont reconnu que son…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service