Dialogue social

La bouffée d'air ministérielle sur les urgences peine à convaincre

Agnès Buzyn espérait ramener un peu de sérénité mais la tension ne retombe guère aux urgences. FHF, CHU, présidents de CME, Ordre des infirmiers, France assos santé restent un peu circonspects. Et certains praticiens appellent à une grève illimitée.Cinq jours après le discours tenu par la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, face aux urgentistes pour tenter de déminer la crise qui secoue leurs services, ses annonces reçoivent un accueil mitigé du côté des hospitaliers. Le 6…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service