Articles


Économie

Le bonus-malus sur les CDD et l'intérim laisse de côté le sanitaire et le médico-social

Attendue des syndicats mais redoutée des employeurs, la taxation des entreprises trop gourmandes en contrats précaires ne concernera pas les métiers du sanitaire, du social et du médico-social, exemptés par le Gouvernement de bonus-malus sur les cotisations chômage. En revanche, le domicile va être impacté par la taxe de 10 € sur les CDD d'usage.Dévoilée ce 18juin par le Premier ministre, Édouard Philippe, et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, la réforme de l'assurance chômage entend…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service