Politique de santé

Des députés estiment que la stratégie autisme va dans le bon sens mais manque de moyens

C'est un bilan en demi-teinte qu'ont dressé les députés Daniel Fasquelle et Nathalie Sarles sur la stratégie autisme, un an après le rapport qu'ils ont présenté à l'Assemblée nationale. La stratégie va dans le bon sens mais manque encore de moyens financiers et parfois coercitifs. Quant aux disparités territoriales, elles restent criantes. Un an après la remise du rapport de mission parlementaire sur la prise en charge de l'autisme au comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service