Développement durable

La livraison de médicaments génèrerait 767,9 tonnes d'équivalent CO2 par an

L'agence Primum non nocere fait le point dans une étude sur l'impact de l'emballage et de la livraison des médicaments. Elle appelle à tester des mesures pour limiter cet impact.767,9tonnes d'équivalent CO2 par an. C'est l'estimation de l'impact carbone liée aux emballages inutiles lors des livraisons de médicaments. L'agence Primum non nocere s'est en effet penchée en janvier2020 dans une étude sur cette question. Sur cette estimation, 628,9tonnes équivalents CO2 seraient liés au transport et…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service