Gestion des risques

Santé publique France livre son premier point hebdomadaire sur le Covid-19

Le dispositif de surveillance dédié au Covid-19 de Santé publique France fait l'objet d'un premier point hebdomadaire livrant une série de chiffres sur l'avancée de l'épidémie dans les hôpitaux et les Ehpad.Avec la fin de l'épidémie de grippe saisonnière, Santé publique France met en œuvre son dispositif similaire sur la maladie Covid-19. Il s'agit d'un bulletin hebdomadaire, daté du mardi et mis en ligne le jeudi. "L’augmentation des cas confirmés se poursuit, cependant les données présentées sous-estiment le nombre réel de cas", prévient Santé publique France à propos des données de dépistage. Les données du réseau Sentinelles, de recours aux services d'urgences ainsi que du Système d'information pour le suivi des victimes sont mobilisées.

Les cas graves en réanimation et les décès concernent en premier lieu les personnes âgées. 26% des patients hospitalisés en réanimation et 78% des personnes décédées à cause du Covid-19 ont plus de 75 ans. 93% des personnes décédées ont plus de 65 ans. "On estime cependant que 17% des patients hospitalisés en réanimation n’ont pas de comorbidité et sont âgés de moins de 65 ans. Ces mêmes patients représentent 2,4% des décès", explique Santé publique France pour compléter le panel. Le dispositif de surveillance dans les collectivités de personnes âgées n'est pas encore adapté à la surveillance du Covid-19. Un suivi en temps réel du nombre de cas et de décès n'est pas encore assuré. Depuis le 2 mars, Santé publique France recense 24 épisodes de cas groupés d'infection respiratoire aiguë.

L'activité de biologie médicale des 77 établissements de santé et des 465 laboratoires de ville transmettant leurs données permet de constater que les taux de positivité sont plus élevés dans les régions Grand-Est, Hauts-de-France et Île-de-France, les principaux foyers de l'épidémie. Les données sur les passages aux urgences mettent en exergue 15 956 passages pour suspicion de Covid-19, soit 10% de l'activité totale — contre 2,5% la semaine précédente.

Du côté des hospitalisations globales, 10 176 cas étaient admis au 24 mars. 2 516 patients étaient alors hospitalisés en réanimation dont plus de la moitié en Grand-Est et en Île-de-France. Certains cas graves font l'objet d'une description dans le bulletin. "Depuis le 16 mars 2020, 362 cas ont été rapportés par 68 services de réanimation participant à la surveillance sentinelle, dont 173 cas en semaine 12. Parmi les 362 cas, 14 étaient des professionnels de santé", précise Santé publique France.


Jérôme Robillard

A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Suivez toute l'actualité

Testez gratuitement pendant 30 jours