Plus que jamais en cette période de crise et de désinformation, la mission des journalistes d'HOSPIMEDIA est d'analyser et de vérifier les informations des secteurs sanitaire et médico-social. Notre rédaction vous garantit ainsi des contenus fiables et exclusifs.
En savoir plus sur notre traitement de l'information.
Gestion des risques

Le CHU de Montpellier en cellule d'appui assure une prise en charge de proximité

Lors d'un point presse organisé ce 27 mars par visioconférence au CHU de Montpellier, Thomas Le Ludec et ses équipes ont évoqué l'organisation mise en place pour prendre en charge les patients contaminés par le coronavirus.L'Occitanie fait partie des territoires où l'épidémie de Covid-19 est prégnante. Au 26 mars, l'ARS y a recensé 1 285 cas confirmés, 551 hospitalisations dont 176 en réanimation et 54 décès en établissement de santé. L'Hérault, la Haute-Garonne et les Pyrénées-Orientales sont les trois départements les plus touchés avec respectivement 152, 141 et 110 hospitalisations dont 37, 54 et 34 en réanimation. L'Hérault accuse aussi le plus grand nombre de décès de la région (16), le département est suivi par l'Aude (15 décès) et les Pyrénées-Orientales (8).

Thomas Le Ludec, directeur général du CHU de Montpellier (Hérault), a complété les statistiques quotidiennes de l'ARS en dressant lors d'un point presse un état des lieux des prises en charge dans son établissement au 27 mars. Comme d'autres (lire aussi notre article), l'établissement montpelliérain se prépare à une montée en charge des hospitalisations. Ajoutant en exemple qu'actuellement parmi les 75 personnes hospitalisées à Montpellier, 45 relèvent du service des maladies infectieuses qui en temps normal ne dispose que d'une vingtaine de lits. Ce service a donc vu ses capacités d'accueil évoluer et elles doivent encore augmenter. Autres chiffres, une trentaine de patients se trouvent en réanimation sous surveillance continue. 266 patients à domicile bénéficient d'un télésuivi.

La seule statistique qui montre une diminution est celle concernant le nombre des appels au Samu sur le Covid-19. Il semble s'être stabilisé autour de 450 par jour après avoir atteint entre 1 300 et 1 500 communications.


Le CHU comme cellule d'appui

Parmi les dispositifs mis en place pour combattre le Covid-19, l'ARS Occitanie a confié au CHU la mission de se positionner en cellule d'appui pour les autres établissements et professionnels de la région de Montpellier et de Perpignan (Pyrénées-Orientales) en passant par Narbonne et Carcassonne (Aude). Dans ce cadre, le CHU a accompagné le CH de Perpignan pour lui permettre de faire face aux nouvelles demandes en augmentant ses capacités d'accueil. Il est ainsi passé de 25 lits de réanimation à plus d'une cinquantaine.

Sur les 250 diagnostics quotidiens réalisés en virologie par le CHU, seulement 10% se révèlent positifs. Pour Patrice Taourel, président de la commission médicale d'établissement du CHU de Montpellier, la solidarité des hôpitaux en périphérie mais aussi celle des établissements privés et des professionnels de santé libéraux avec la CHU a permis jusqu'à présent aux professionnels du territoire de faire face et aux patients d'être soignés dans les hôpitaux de leur secteur sans besoin d'être déplacés. Il a été rappelé par exemple que Perpignan se trouve à 170 kilomètres de Montpellier. La priorité reste l'approvisionnement en masques de tous les acteurs de santé.

La solidarité fonctionne

Par communiqué du 23 mars, la chambre régionale des comptes d'Occitanie signale avoir remis aux professionnels de santé, médecins libéraux, pharmacies, infirmiers environ 6 000 masques. Il s'agit d'un stock destiné à l'origine à lutter contre le virus H1N1. Ils devraient être utilisés dans la lutte contre le coronavirus.

Thomas Le Ludec signale également que dans un premier temps le groupement hospitalier de territoire (GHT) de l’Est-Hérault et du Sud-Aveyron a distribué 150 000 masques aux structures du GHT mais aussi aux cliniques et établissements médico-sociaux et Ehpad non adhérents. Ce 26 mars une livraison d'État de 350 000 masques a été reçue au CHU. Le rythme d'approvisionnement s'accélère, note-t-il. Patrice Taourel signale qu'une cinquantaine de personnels du CHU ont été diagnostiqués positifs au Covid-19. Si certains ont contracté le virus à l'extérieur du CHU, il dénonce aussi le phénomène d'une contagion intersoignants. Certains ne respecteraient pas toujours les mesures barrières. Par ailleurs, le CHU a instauré la détection systématique au Covid-19 des patients avant toute intervention chirurgicale (endoscopie, anesthésie...).


Lydie Watremetz

À la une

À la une

Qualité — La méthodologie d'élaboration des indicateurs de qualité des parcours est validée

Lire l'article

Politique de santé — La dernière consultation citoyenne confirme que la société de la longévité se prépare

Lire l'article

HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement