Plus que jamais en cette période de crise et de désinformation, la mission des journalistes d'HOSPIMEDIA est d'analyser et de vérifier les informations des secteurs sanitaire et médico-social. Notre rédaction vous garantit ainsi des contenus fiables et exclusifs.
En savoir plus sur notre traitement de l'information.

Articles


Qualité

Une fiche pour la prise en charge des personnes en situation d'obésité est publiée

La DGOS vient de mettre à disposition des professionnels de santé une fiche concernant la prise en charge des personnes souffrant d'obésité en situation d'épidémie de Covid-19. Des recommandations sont proposées.La Direction générale de l'organisation des soins (DGOS) a publié une fiche sur la prise en charge des personnes en situation d'obésité dans le cadre de la gestion de l'épidémie de Covid-19. Elle rappelle que cette population figure en effet parmi les personnes les plus vulnérables, comme l'a indiqué une étude du CHU de Lille (lire notre article). Cette fiche, indique la DGOS, vient en complément des recommandations de bonnes pratiques publiées par l'Association française d'étude et de recherche sur l'obésité (Afero).

Ce document vise à accompagner les professionnels pour la prise en charge de ces personnes fragiles. "Les enjeux sont d'alerter sans stigmatiser, de renforcer la prévention auprès des personnes en situation d'obésité et de leurs proches pour faciliter le repérage et l'orientation en cas de suspicion de Covid-19 ou de risque plus général de rupture de la continuité des soins et de donner des outils à disposition des professionnels pour maintenir le suivi médical de leurs patients obèses", note la DGOS. Il est d'abord recommandé de rappeler l'importance des gestes barrières et du respect des règles de confinement pour cette population sensible. Par ailleurs, il est essentiel que ces personnes soient alertées sur la nécessité de contacter leur médecin traitant en cas de suspicion de Covid-19.

La DGOS ajoute qu'il est primordial que les personnes en situation d’obésité "veillent au maintien du suivi médical de leur obésité, notamment celles ayant eu une intervention de chirurgie bariatrique". Le recours à la téléconsultation est à privilégier, "lorsque cela est pertinent et selon les règles en vigueur". Celles-ci sont prises en charge à 100% par l'Assurance maladie, ajoute-t-elle. Enfin, elle rappelle les différents outils qui sont à disposition des professionnels pour la prise en charge des personnes en situation d’obésité. Elle cite par exemple la fiche de la Haute Autorité de santé (HAS) sur les pathologies chroniques et les risques nutritionnels en ambulatoire qui aborde la prise en charge des personnes souffrant d'obésité (lire notre article). La DGOS ajoute que les trente-sept centres spécialisés de l’obésité (CSO) sont répartis sur l'ensemble du territoire. Leurs coordinateurs administratifs peuvent être contactés par tout médecin traitant en cas de difficultés liées à l’infection Covid-19 "et tout spécialement au cours de la phase de convalescence post-Covid (risque de sarcopénie)".

Géraldine Tribault

À la une

À la une

Gestion des risques — Les enjeux Covid en psychiatrie sont une "urgence absolue" selon des instances nationales

Lire l'article

Politique de santé — Le moratoire sur les départs des personnes handicapées en Belgique est-il tenable ?

Lire l'article

HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement