Articles


E-santé

La propagation d'un virus chez les soignants s'anticipe par l'intelligence artificielle

Baptisé Onadap, le projet coporté par l'hôpital militaire Percy et l'ENS Paris-Saclay présente un double intérêt pour un établissement de santé : simuler le nombre de personnels qui seront atteints par tel ou tel virus et anticiper sa réorganisation.Modéliser la situation sanitaire du personnel soignant à l'échelle d'un hôpital ou d'un service puis anticiper la propagation du virus en son sein. Tel est l'objectif revendiqué par le projet Onadap, qui se veut un "outil numérique d'aide à la…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service