Articles


Psychiatrie

Une "gestion sécuritaire" délétère pour les soins est pointée dans certains services

Des contentions sont installées par un professionnel de santé sur le lit d'un patient.

Le contrôleur général des lieux de privation de liberté recense encore trop d'atteintes aux droits des patients et de problématiques liées aux manques d'effectifs en psychiatrie. Il alerte notamment cette année sur une "gestion sécuritaire" qui dégrade la qualité des soins dans certains services et appelle à une réflexion éthique nationale.
Suroccupation "inquiétante", effectifs insuffisants, restrictions des libertés persistantes... Dans son rapport* d'activité2019, la contrôleuse générale des…

Des contentions sont installées par un professionnel de santé sur le lit d'un patient. (SPL/BSIP)
Des contentions sont installées par un professionnel de santé sur le lit d'un patient. (SPL/BSIP)

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service