Dialogue social

Les jeunes dermatologues demandent à être entendus sur les problèmes de leur formation

L'association nationale des jeunes dermatologues s'inquiète de l'offre de soins proposée dans cette spécialité en tension. Elle demande au ministère d'agir concernant le nombre de postes d'internes et le financement des études de médecine.Alors qu'elle porte aujourd'hui la parole des 408internes de dermatologie de France, l'association Futurs dermato-vénérologues de France(FDVF) ne se sent pas écoutée. Elle interpelle le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran pour mettre en œuvre…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service