Articles


Qualité

Le degré d'insertion de la patientèle des urgences dans la médecine de ville est élevé

L'effet de substitution de la consultation de médecine générale par un passage aux urgences, s'il existe, n'est pas dominant.

L'étude de la Drees ne répond pas directement aux questionnements sur la pertinence d'une partie des recours aux urgences, sur l'éventuel défaut de recours à la médecine de ville ou d'articulation avec les services d'urgences. Elle livre toutefois des éléments chiffrés sur la patientèle des urgences et son lien avec la médecine de ville.
La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques(Drees) vient de publier un travail(Études et résultats n 1157, août2020) dans…

L'effet de substitution de la consultation de médecine générale par un passage aux urgences, s'il existe, n'est pas dominant. (Amélie Benoist/BSIP)
L'effet de substitution de la consultation de médecine générale par un passage aux urgences, s'il existe, n'est pas dominant. (Amélie Benoist/BSIP)

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service