Ressources humaines

Une indemnité pour congé payé non pris se profile plutôt qu'une 2e prime Covid-19

Selon la DGOS, la prime Covid-19 a été versée à 91% des personnels non médicaux de la fonction publique hospitalière. Elle a en outre été "largement diffusée à son taux maximal" de 1 500 €, accordé à 65% des agents concernés.

Pour préserver des effectifs en nombre suffisant face au Covid-19, dans l'immédiat à la Toussaint, la DGOS envisage de créer une "indemnité pour congé payé non pris pour raison de service". Le champ du handicap pourrait être inclus au dispositif. Autre projet : une autorisation temporaire d'exercice aide-soignant pour des non-aides-soignants.
Dans la fonction publique hospitalière, la prime exceptionnelle accordée en mars-avril aux personnels des hôpitaux, Ehpad et autres structures sociales et…

Selon la DGOS, la prime Covid-19 a été versée à 91% des personnels non médicaux de la fonction publique hospitalière. Elle a en outre été "largement diffusée à son taux maximal" de 1 500 €, accordé à 65% des agents concernés. (Pascal Bachelet/BSIP)
Selon la DGOS, la prime Covid-19 a été versée à 91% des personnels non médicaux de la fonction publique hospitalière. Elle a en outre été "largement diffusée à son taux maximal" de 1 500 €, accordé à 65% des agents concernés. (Pascal Bachelet/BSIP)

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service