Brèves


Société

La procédure collégiale aboutit à une proposition d'arrêt des traitements de Vincent Lambert

Après cinq mois de procédure collégiale, Vincent Sanchez, le médecin chargé de la prise en charge de Vincent Lambert, se prononce en faveur d'un arrêt des traitements en raison d'une obstination déraisonnable. Ce patient, pris en charge au CHU de Reims (Marne), est tétraplégique et en état végétatif depuis un accident de la circulation en 2008. Sa famille se déchire devant les tribunaux autour de la poursuite ou l'arrêt de l'alimentation et l'hydratation artificielle qu'il reçoit.

Les…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service