Dialogue social

Agnès Buzyn est interpellée pour garantir une indemnité forfaitaire de risque aux urgences

À deux semaines du congrès Urgences (5-7 juin), la pression se fait chaque jour un peu plus forte sur la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Alors que de nombreux services d'urgences sont actuellement en grève à travers l'Hexagone (lire ici et nos articles), Samu-Urgences de France (SUDF) lui annonce dans un courrier daté du 21 mai appeler tous leurs personnels à "arreter symboliquement le travail le 28 mai à midi, pendant cinq minutes, et à se…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service