Dialogue social

Le SNPHAR-E plaide pour un rappel des médecins retraités sous conditions

Dans un communiqué transmis ce 25 mars, le Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHAR-E) alerte sur la situation des médecins retraités qui seraient rappelés pour renforcer les équipes dans le cadre de la crise sanitaire. Le syndicat indique qu'il ne faut pas perdre de vue que ces professionnels cumulent deux facteurs de risque : leur âge et le haut risque de contamination, comme tous les personnels soignants.

Le SNPHAR-E informe avoir envoyé un courrier au ministère des Solidarités et de la Santé pour protéger ces médecins, qui vont être embauchés en urgence, sans en outre avoir le temps d'étudier et de signer un contrat, précise le syndicat. Il propose ainsi :
  • d'imposer une visite d'aptitude au service de santé au travail avant toute prise de fonction ;
  • de minimiser le risque d'exposition au Sars-Cov-2 en les dirigeant non pas vers une activité clinique mais plutôt une activité d'organisation et d'aide aux décisions ;
  • de prendre en compte les rythmes physiologiques en leur évitant le travail de nuit ;
  • de leur assurer une couverture santé identique aux droits statutaires de tous les salariés.

Le SNPHAR-E demande à ce que l'ensemble de ces recommandations soient transmises en urgence aux établissements de santé.

Clémence Nayrac

A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Suivez toute l'actualité

Testez gratuitement pendant 30 jours