Offre de soins

Plusieurs mois seront nécessaires pour rattraper les retards de dépistage et de vaccins

Malgré la levée du confinement, les actes de diagnostics ne retrouvent pas un rythme normal selon une étude (à télécharger ci-dessous) du groupement Epi-Phare. Ce dernier note une forte chute de la délivrance de produits pour des coloscopies (-180 000), des scanners (-375 000) et des IRM (-200 000) dont la remontée ne se fait que "très doucement" par rapport aux attentes. Les délivrances de vaccins sont également en forte baisse sur toute la durée de la crise…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service