Christine Morel, directrice médicale et vie sociale du réseau Oméris

"Les échelles de qualité de vie pourraient servir à mesurer les impacts des thérapies douces"

Christine Morel

Le réseau Oméris développe au sein de ses Ehpad les thérapies douces comme la médiation animale ou la musicothérapie. La prochaine étape est la mise en place d'une échelle d'évaluation de ces prises en charge non médicamenteuses, Christine Morel, présente à Hospimedia ce projet.

Hospimedia: "Depuis tout particulièrement2014, le réseau Oméris expérimente les thérapies complémentaires comme la médiation animale, la luminothérapie ou la musicothérapie. Comment expliquez-vous ce choix?

Christine…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service